Alex Fortin 03/30/2019

Le jeune Français et plus jeune pilote depuis les années 50 chez Ferrari, Charles Leclerc, a enregistré la première position de tête de sa carrière lors des qualifications du Grand Prix du Bahreïn.

Perfection. C’est tout ce que Leclerc a donné à la Scuderia Ferrari depuis le début des festivités au Circuit international de Sakhir. Jamais il n’a été inquiété par ses poursuivants, pas même son coéquipier Sebastian Vettel.

Leclerc détient maintenant le record du circuit.

« Merci, la voiture était parfaite. C’est demain que nous marquons des points, mais c’est un bon début. Je vais tout faire pour terminer le travail demain », a dit Leclerc à son équipe via la radio.


« J’avais fait des erreurs à Melbourne en Q3. Je voulais éviter ces erreurs. Je suis très heureux, une belle journée pour moi et l’équipe ».

Pour Mercedes, c’était la déception dans les garages. Depuis hier, un écart se creusait entre eux et les Ferrari. La qualification n’aura fait que confirmer ce manque à gagner dans les temps au tour.

« Nous devons analyser les données. Notre vitesse de pointe n’est pas à son mieux. Ce sera difficile de dépasser demain sans cela. L’analyse en commencé mi-qualification quand nous avons réalisé que nous n’étions pas dans le coup », de rationaliser le directeur chez Mercedes, Toto Wolf.

Très rapides lors du premier Grand Prix de l’année, les Haas ont répété leur bonne forme avec une sixième et une huitième position sur la grille. Max Verstappen, fidèle à son habitude, est le meilleur des autres avec une cinquième place.

Contre-performance pour Stroll

Le bonnet d’âne de la journée revient au Canadien Lance Stroll. Le pilote de 20 ans n’a jamais démontré une aisance en qualification depuis son arrivée en F1 mais la séance d’aujourd’hui doit se classer dans les pires de sa carrière. 

Sa 18eposition peut se ressentir un peu comme une dernière place, considérant la performance désastreuse de la Williams 2019. Stroll a complètement raté le deuxième secteur lors de son dernier tour lancé.


À l’arrivée, son temps était une demi-seconde plus lent que son coéquipier Sergio Perez, finalement classé 13eaprès la Q2.

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.