Alex Fortin 07/20/2018

Le pilote canadien Lance Stroll pourrait finalement changer d’adresse l’an prochain. Chez Williams depuis ses débuts en Formule 1 l’an dernier, Force India serait sa prochaine destination selon les dernières rumeurs circulant dans les paddocks cette fin de semaine.

 

Stroll a été questionné à ce sujet en Allemagne. Sans donner de grandes réponses claires et précises, il a tout de même ouvert la porte à un éventuel transfert d’équipe.

 

«Il est trop tôt pour vous annoncer mes projets d’avenir, a indiqué le pilote montréalais. Nous devrons tirer des conclusions en temps et lieu et choisir, s’il y a lieu, la meilleure option qui s’offre à moi ».

 

« Écoutez, je voudrais qu’on fasse des progrès, car ultimement, je veux ce qu’il a de mieux pour ma carrière. Je tirerai des conclusions éventuellement, et déciderai ce qui est le mieux pour mon avenir. »

 

La rumeur Force India est alimentée par les problèmes financiers de cette dernière. Le support de Lawrence Stroll pour son fils est indéniable et substantiel pour des écuries de milieu de peloton.

 

Avec seulement 4 points au Championnat du monde des pilotes et des constructeurs, la saison de Williams est déjà à l’eau. En plus du départ du commanditaire principal Martini pour 2019, les prévisions pour l’écurie anglaise sont peu enviables.

 

«En équipe, on peut sortir des problèmes où on est maintenant, on veut se sortir de cette situation. Ce n’est pas sympa de rouler en arrière chaque fin de semaine. Mais il reste 10 ou 11 courses pour le reste de l’année, alors ça peut changer », de conclure le jeune québécois de 19 ans.

 

Bottas et Hamilton restent en poste, Ricciardo suivra

 

L’écurie Mercedes a confirmé cette semaine des prolongations de contrat pour ses deux pilotes, Lewis Hamilton 2 ans et Valtteri Bottas 1 an. Cela donne les premières réponses à un marché des pilotes qui tardaient à se dessiner.

L’histoire la plus populaire depuis le début de la saison est celle de Daniel Ricciardo. Toutefois, avec les sièges comblés chez Mercedes et l’impossibilité de rejoindre Ferrari – son ancien coéquipier Sebastian Vettel ne le voudrait pas à ses côtés – ferme la porte à un changement pour l’Australien.

 

Il devrait donc rester chez Red Bull pour les prochaines saisons.

 

Le baquet qui reste à déterminer est celui de Kimi Raikkonen chez Ferrari. Sans contrat pour l’an prochain, plusieurs rumeurs l’envoient à la retraite alors que Charles Leclerc pourrait prendre sa place.

 

À suivre…

 

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.